La boutique du tennis

Pour bien servir au tennis, adoptez une bonne prise de raquette

Rafa à la recherche de la prise idéale

elle est pas bonne ma prise ? ©mirsasha

Après la prise de raquette de coup-droit, le moment est venu de nous intéresser à la manière de tenir sa raquette de tennis avant de frapper un service. Adopter une prise correcte lors de votre initiation à ce coup complexe, vous permettra de multiplier vos chances de faire évoluer votre mise en jeu vers les plus hautes performances.

Première mise en garde importante

service prise coup droit

si tu veux servir bien un jour, commence par changer ta prise ©tizzletizzle

Le défaut le plus fréquent des débutants au service est de le frapper avec une prise de coup droit. Que ce soit une prise semi-fermée ou une prise fermée, le résultat est le même : on se sent à l’aise, le geste semble naturel (puisque le tamis de la raquette est directement bien orienté) mais impossible de rabattre la balle et encore moins d’y mettre de l’effet.
Boris Becker (triple champion de Wimbledon à la fin des années 80), servait avec une prise semi fermée de coup droit (prise eastern). Cependant, il faut prendre en compte le fait que sa souplesse exceptionnelle lui permettait de replier son poignet vers lui, jusqu’à toucher son avant-bras. Est-ce votre cas ?

La prise continentale de coup droit, expliquée dans cet article, reste une prise correcte pour le service car elle permet encore un mouvement de poignet suffisant, mais c’est la limite. C’est une prise utilisée surtout pour l’initiation.

En fait, passé un certain niveau, les prises les plus efficaces pour servir se situent entre la prise marteau et la prise semi-fermée de revers. Ces prises permettent une pronation complète du poignet (ce mouvement si caractéristique des bons serveurs qui permet à la raquette de traverser la balle pendant et après la frappe).

Pour décrire ces quelques prises je reprends le principe du point rouge situé sur l’éminence hypothénar. Le point rouge situé sur ma main vient se poser sur le point rouge situé sur la raquette.

Prise marteau

prise marteau tennis

C’est la prise idéale pour servir à plat, la prise que l’on enseigne aux débutants dans les écoles de tennis (avec la prise continentale). C’est celle dont j’ai le plus rapidement retenu le nom. Il suffit d’imaginer que la raquette est un marteau et que l’on veut planter un clou avec. La raquette est alors positionnée avec le tamis perpendiculaire au sol.

Cette prise permet de frapper son service plus haut et de mieux traverser la balle qu’aucune autre prise. C’est la prise utilisée pour servir à plat et obtenir une balle rapide qui prendra parfois votre adversaire de vitesse.

Remarque : c’est aussi la prise idéale pour le revers coupé et la volée de revers (quand j’évoque le revers coupé, c’est bien entendu du revers coupé à une main dont il s’agit). C’est aussi la prise idéale pour le smash, qui sera souvent plus efficace frappé à plat.

petit doigt pour controler la trajectoire

Thomas met la balle ou il veut, grâce à son index ©mbevis

Personnellement, j’ai assez rapidement adopté une prise correcte au service. Ce qui m’a permis de d’obtenir assez vite de la puissance sur mon engagement. Mon problème se situait beaucoup plus sur le contrôle du tamis à la frappe. J’ai réglé ce souci, grâce au truc ci-dessous.
Par rapport au revers, détachez légèrement l’index des autres doigts. Vous pourrez ainsi mieux guider la raquette au service.

Prise semi fermée de revers (à une main)

prise semi fermée de revers à une main

Cette prise, très utilisée elle aussi pour servir, favorise les effets de balles de lift et de slice. Le positionnement de la main sur la raquette autorise un deuxième mouvement de poignet après la pronation qu’on appelle supination. Elle est, de ce fait, la prise privilégiée pour les secondes balles qui sont ainsi plus sûres et plus gênantes. 

Remarque : c’est une prise utilisée aussi en revers.

service à effet

Quel bonheur de pouvoir lifter sa deuxième balle de service ©pluckytree

Il n’est pas rare que des joueurs expérimentés (ou non), utilisent une prise marteau pour la première balle et une prise semi-fermée de revers pour la seconde. Et vous pouvez les imiter sur ce point, car dans le cas du service, vous n’avez pas l’excuse de la difficulté à changer de prise en cours de jeu.
Pour vous initier aux effets du service, c’est la prise idéale. J’ai personnellement commencé par maîtriser les frappes de service slicées avant de m’attaquer au lift. Le service lifté a complètement changé ma vie de joueur en donnant rebond et sécurité à ma deuxième balle de service.

Et vous, où en êtes-vous de votre prise de raquette au service ? Je vous encourage à poster votre ressenti dans les commentaires.

Pour en savoir plus sur l’action biomécanique du poignet, je vous renvoie vers l’excellent article d’Alex de Tennis Attitude sur la pronation.

Cette entrée a été publiée dans technique, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à Pour bien servir au tennis, adoptez une bonne prise de raquette

  1. bergez dit :

    Bonjour,

    J’attendais cet article sur le service avec impatience…

    Merci.

    Le « point rouge » est un trés bon repère pour les prises.
    J’ai trouvé encore mieux : le point rouge au niveau de l’index pour un encore meilleure visibilité et simplicité :
    http://www.youtube.com/watch?v=eRCWkQfPGvg&feature=related

    A+
    Nicolas

    • Vincent Bonnin dit :

      Merci Nicolas,

      Et ravi que cet article ai répondu à tes attentes.

      J’ai regardé la vidéo de Florian Meyer avec beaucoup d’interêt. Je trouve que son explication colle bien avec les prises de coup droit mais que ça marche moins bien avec les prises de revers et de service.

      sportivement

      Vincent

  2. Bonjour Vincent,

    Ah, la prise au service, quel casse-tête pour le joueur en apprentissage…et pour le coach.

    Super article où tu fais comme d’habitude un bon tour de tout ce qui pourra être utile au joueur pour améliorer sa prise de service.

    Il est vrai que l’on voit un peu de tout concernant les prises au service, de la continentale à la semi-fermée de revers en passant par marteau.

    Certains vont même un peu plus loin en utilisant une prise « fermée » de revers.

    La prise marteau est la plus répandue car permet sans changement de prise de servir à plat et à effet. Néanmoins, celle-ci est assez difficile à mettre en place chez le « vrai débutant ».

    Je te donne mon avis sur la question: je pars du principe que tant que la gestuelle globale du service n’est pas acquise, que le lancer de balle est encore trop aléatoire, que la position de départ n’est pas suffisamment relâchée et que l’équilibre du corps sous la balle est encore précaire, et bien, j’accepte de voir servir mes élèves en prise coup droit.

    Une fois tous ces éléments mis en place alors là oui, je m’attaque à la prise en association avec un travail de boucle.

    Je m’appuie aussi beaucoup sur la découverte du service slicé pour effectuer un travail de prise au service.
    Une autre entrée pour aborder la prise au service est le travail de la pronation.
    On peut bien sûr combiner les deux: slice dans le carré de gauche et pronation sur service à plat dans le carré de droite.

    Merci d’avoir évoqué mon article sur la pronation.

    A bientôt.

    • Vincent Bonnin dit :

      Merci Alex de nous faire bénéficier de ton expérience de professionnel de l’enseignement du tennis.

      Mon article portait sur les prises idéales de la raquette au service. Il est bien sûr nécessaire de prendre en compte la complexité du geste global qui est particulièrement long à acquérir chez les débutants.

      Pour l’ordre dans lequel on pourrait évoluer dans la prise de raquette au service, on pourrait démarrer avec une prise coup droit (semi-fermée) puis progressivement passer à une prise continentale avant de tester les prises marteau et revers semi fermée.

      Les deux dernières prises étant le plus souvent les plus performantes biomécaniquement parlant.

      a +

  3. loetitia dit :

    Bonjour,

    je découvre votre blog depuis la fin de la semaine dernière et je suis impressionnée! J’adore.

    J’ai beaucoup de mal avec mon service. Je commence à peine à régler le lancer (dépôt) de la balle, mais je n’arrive pas à orienter ma balle… quand elle daigne passer le filet. Je dois préciser que je suis passionnée de tennis depuis des lustres, mais je viens tout juste de me décider à franchir le cap et de me mettre à jouer que depuis… début octobre!!! Je suis en cours collectif pour l’instant, avec mon mari qui a la chance d’être gaucher.

    Pour en revenir au service, j’ai essayé la prise marteau, ma balle par invariablement vers ma gauche, et le mouvement ne me semble pas « naturel »….

    Je sais qu’en tant que vraie débutante – jamais tenue de raquette avant, je fais surtout du cyclisme et de la rando en moyenne montagne- je ne m’attend pas à servir comme Roger ou Tsonga d’ici demain… et que le tennis demande de la détermination avant de s’offrir à vous. Ma question, mon interrogation est la suivante :
    Dois-je persévérer avec une prise marteau quitte à mettre un peu plus de temps à « maîtriser » le service ?
    Ou dois-je me contenter d’une prise coup droit (continentale) et tenter de maîtriser les autres aspects du service ?

    merci

    • Vincent Bonnin dit :

      Bonjour Loetitia,

      Et tout d’abord félicitation de prendre des cours de tennis, c’est la manière la plus efficace de progresser.

      Pour ton interrogation sur ta prise de raquette au service, je te revoie à l’excellent commentaire d’Alex de tennis attitude que tu trouvera un peu plus haut. C’est un très bon prof de tennis et sa pédagogie est d’autoriser des prises coup droit tant que le début du geste n’est pas maîtrisé (lancer de balle, position de départ relâchée et équilibre sous la balle).
      Ensuite, il passe au travail de la boucle et du poignet.

      La caractéristique de la prise marteau, c’est que la raquette à tendance à se présenter de biais par rapport à la balle et qu’un mouvement de poignet (pronation) est nécessaire pour la remettre dans l’axe (c’est ce mouvement de pronation qui donne un surcroit de puissance à la balle). Avec une prise coup droit la raquette est directement bien orienté.

      Pour ton cas personnel, tu peux opter provisoirement pour une prise coup droit ou continental le temps de maîtriser un peu équilibre et dépôt (lancer) de balle.

      Demande quand même conseil à ton professeur de tennis. Si ta balle à tendance à partir vers la gauche, c’est peut être que tu possède un slice naturel qui sera surement intéressant d’exploiter par la suite.

      Bon courage pour ton apprentissage du service. Je ne doute pas que ta motivation et ta patience auront raison de ce mouvement complexe qu’est le service.

      • Loetitia dit :

        Merci de la réponse et des conseils.

        J’ai lu le commentaire d’Alex. Et, j’ai également demandé au prof de tennis. Résultat : 3 avis convergents sur l’utilisation de la prise coup droit – pour l’instant. Mise en application.

        Les effets sont immédiat puisque je n’ai plus qu’à me concentrer sur le dépôt de ma balle. Je réussis, et mes lancers et mon service dans la plupart des cas!!! Une énorme satisfaction.
        Mes coups partent toujours sur la gauche, et le prof confirme que je slice au service ( mon époux lui lifte sans le vouloir, nous faisons la paire!).

        Du coup, nous associons aux cours collectifs des cours en binôme. Un régal.

        Malgré la difficulté technique, je me régale bien plus que je n’imaginais.

        Merci.

        • Vincent Bonnin dit :

          Très bonne idée que de prendre des cours en binôme. C’est une position idéale pour le professeur qui bénéficie en alternance d’un élève et d’un sparring-partner.
          Le coach peut alors être plus disponible pour corriger ses élèves alternativement.

  4. nicolas dit :

    bonjour.

    Je joue au tennis depuis le mois de juin 2012 ,et j’ai 47 ans .J’ai mordu à l’hameçon et je fréquente réguliérement les cours de tennis ,trois ou quatre fois par semaine.Je trouve ma progression normal et je commence à prendre du plaisir dans les échanges. Seulement il y a un petit soucis c’est que je ne sais pas du tout servir,alors je vais bien essayer de changer la position de la raquette mais j’ai quand mème de gros doutes sur le résultat.
    Pourriez vous me donner quelques conseils pour que ça marche un peu mieux pour moi ,lancer de balle ,positionnement est ce qu’un article est déja paru?

    Merci par avance et bravo pour tous ces articles.

    nicolas

    • Vincent Bonnin dit :

      Bonjour Nicolas,

      Et tout d’abord bravo pour le choix de ta nouvelle activité sportive. Ton assiduité sur les cours te permet à présent de soutenir l’ échange avec tes partenaires, je t’en félicite.
      La question du service au tennis est délicate car c’est un geste plus compliqué que les autres.

      Le premier conseil que je te donnerai est de prendre patience. c’est le coup que les débutant mettent le plus longtemps à maîtriser.

      Le deuxième conseil est d’investir dans un cours individuel avec un professeur diplômé. Ce ce qui donnera les résultats les plus rapides.
      L’ oeil extérieur d’un spécialiste te permettra de comprendre comment résoudre au plus vite tes difficultés.

      Le troisième conseil est de pratiquer encore et encore jusqu’à ce que le bon geste soit totalement ancré.

      je n’ai pas écrit encore d’article sur la technique du service mais les points les plus importants sont pour moi :

      l’action du bras libre, Souvent négligé, il permet dans un premier temps de lancer la balle au bon endroit et à la bonne hauteur. Dans un deuxième temps il concours à l’équilibre du mouvement.

      La position des pied au départ qui permettra les bons transferts d’énergie.

      Le rythme du bras qui tient la raquette. La raquette démarre lentement pour s’accélérer progressivement jusqu’au contact de la balle.

      La prise de raquette peut être ajustée au fur et à mesure des progrès effectués. Ce n’est pas le plus urgent.

      Tu peux aussi te faire filmer et poster la vidéo sur un forum de tennis ou des passionnés et spécialistes pourront te conseiller. Ce que je raconte dans cet article

      http://blog-tennis-concept.com/video-internet-et-tennis/

      Bon courage et à bientôt

  5. kim dit :

    Bonjour moi j’habite en Amérique du Nord plus précisement au Québec et ici aucun terrain intérieur existe,est ce que vous avez un truc pour evoluer pendant la saison hivernal ?

    • Vincent Bonnin dit :

      Bonjour Kim,

      J’ai la chance de jouer dans une région ou il y a moins de 10 jours de gel par an et tu dois en avoir par chez toi plus de 150 (tu peux me corriger si je dis des bétises). C’est pourquoi je me garderai bien de te donner des leçons. Le tennis est pour toi clairement un sport saisonnier. Le seul conseil que je peux te donner est de transformer ce handicap en force.
      Je m’explique : tu va pouvoir lors de ta saison hivernale, te préparer au mieux pour ta saison de tennis.
      En travaillant ton physique par la pratique de sport de saison comme le ski de fond où le hockey sur glace (ou le patinage).
      T’inscrire dans une salle de musculation/fitness ou tu pourra te renforcer musculairement encadré par un professeur diplômé.
      Travailler ton mental en t’initiant au yoga et à la sophrologie
      Augmenter ta concentration en jouant aux échecs (ou autre jeu de stratégie)
      Pratiquer des jeux de raquette en salle comme le tennis de table, le squash ou le Badmington.

      Dès que les beaux jours seront revenus, tu sera alors regonflé à bloc pour te donner à fond à ton jeu préféré.

  6. pour en revenir au lift au service, assis semi face à une bâche murale, si l’on arrive en tenant balle contre raquette a faire tourner suffisament la balle pour qu’elle passe au dessus de la bâche sans toucher le mur du fond, on a parait il obtenu la technique du lift. à essayer 😉

    • Vincent Bonnin dit :

      Merci Gilles pour ce truc qui permettra à beaucoup de joueurs et de joueuses de ressentir comment la tête de raquette doit brosser la balle pour donner l’effet de lift (avec extention du bras et du poignet).

      A enchainer avec l’exercice ou l’on se tient sur la ligne de service et ou l’on sert un lift avec la raquette tenue par son coeur, puis avec l’exercice ou l’on lifte son service en partant de la position assise (obligation de faire monter la balle).

  7. Bruno de Clarens dit :

    Merci pour tous ces commentaires sur les prises notamment de lift. J’ajoute que j’ai remarqué que la largeur des méplats supérieur et inférieur des manches de raquette avait une importance importante : plus ces méplats sont larges et plus le plan de frappe doit être déplacé vers l’avant; cela équivaut a fermer la prise.

    • Vincent Bonnin dit :

      Merci Bruno pour ce commentaire,

      Je ne me suis pas vraiment penché sur la question de la dimension des méplats, mais je pense que tu doit être dans le vrai. Plus les méplats supérieur et inférieur sont grand, plus les chanfreins sont petits ce qui doit favoriser la prise fermée (semi-western) en coup droit et la prise extrême (très fermée) en revers à une main.

      Pour ceux qui ne se rappellent plus ce que sont les chanfreins et les méplat, je vous renvoie au schéma explicatif de cet article.

      http://blog-tennis-concept.com/prise-de-raquette-coup-droit-de-tennis/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *