Progresser au tennis après 40 ans, par où commencer

Comment progresser après 40 ans. Si vous êtes dans la tranche d’âge concernée (40 ans et au-delà), vous vous êtes sans doute posé la question ou même tout simplement demandé si c’était possible. En fait, dans la plupart des cas, il y a une grosse marge de progression et plein d’exemples prouvent que c’est possible. 

Le sport de toute une vie ?

Progresser après 40 ans? On a l’habitude de dire que le tennis est le sport de toute une vie et cette expression se justifie pleinement pour plusieurs raisons.
La première c’est que c’est un sport que l’on peut pratiquer très longtemps. La deuxième est que c’est un sport qui contribue au maintien d’une bonne santé (cela a été prouvé par de nombreuses études). Le tennis est stimulant intellectuellement, fait travailler le cardio sans danger grâce un grand temps de de récupération entre les points, stimule la vision de près et de loin, prévient l’ostéoporose…

Jouer longtemps, mais à quel niveau ?

Améliorer son niveau de jeu avec l’âge, ça vous fait envie ? Ça vous parait insensé ? Pourtant c’est possible de continuer à progresser même après 40 ans. Rüdolf, un de mes anciens entraîneur a démarré le tennis à 33 ans et il est monté jusqu’à 1/6, Jacky un coéquipier de club a atteint son meilleur classement 4/6, à l’âge de 46 ans. Si on cherche des exemples, on en trouve.
Ceux qui ne connaissent pas le tennis ont du mal à l’admettre. Beaucoup de pratiquants ont même du mal à y croire! Il faut dire que dans les clubs la communication, l’enseignement et la formation sont surtout axé en direction des jeunes. Les enseignants diplômés sont avant tout formé pour entraîner les jeunes, en vue de les faire jouer à haut niveau. Et pour jouer à haut niveau, il faut commencer jeune.

Et quand on pas joué beaucoup jeune ?

Les jeunes c’est l’avenir des clubs

Vous avez déjà entendu cette phrase n’est-ce pas ?
Tout cela entraine la croyance que passé 40 ans, il n’est plus possible de progresser. Rien n’est plus faux.

En plus de 10 ans de témoignages de lecteurs du blog, j’ai pu le constater

Pourtant, on croise encore beaucoup de seniors incrédules quand à leurs possibilités de progresser au classement passé l’âge de 40, 50, 60 ou même 70 ans.

Progresser à 40 ans, de la théorie à la pratique

Se préserver physiquement

Optimisation tactique chez les seniors +

Adapter les séances de tennis

Les Tactiques qui marchent

Se servir au mieux de son mental

Roger Federer concentration

Concentré, sage et détaché © Shinya Suzuki

 

Crédit photo mise en avant : Frederic de Villamil sous licence Creative Common

Partagez cet article !

Posté par Vincent

Articles liés

0 commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.