La boutique du tennis

Entretien vidéo avec Fabrice Sbarro, entraîneur de tennis de haut niveau et auteur du livre de référence : Quel joueur êtes-vous ?

Interview vidéo, podcast et chronique détaillée d’un livre tactique écrit par un des plus grand spécialiste européen de l’analyse statistique appliquée au tennis.

Fabrice Sbarro a joué à un niveau qu’il estime équivalent à un milieu de seconde série française (1/6) ce qui, de son propre aveu, lui a permis de comprendre le jeu. Son expérience de l’analyse statistique des matches de tout type de joueurs lui a conféré l’expertise nécessaire pour simplifier une méthode utilisée pour coacher des joueurs pros et juniors de niveau international. Le résultat est un livre tactique de référence sur l’identité de jeu que je vais vous chroniquer ici.

Fabrice Sbarro est l’auteur de cette analyse tactique de la finale de l’US OPEN 2017 (Nadal/Anderson)

La tactique : un parent pauvre de l’enseignement tennistique

David Goffin, un puncheur très tactique ©Carine06

Le pêché mignon de Fabrice Sbarro c’est la tactique, ça tombe bien, je suis convaincu que c’est un secteur sous-enseigné en club (au profit de l’enseignement technique des coups). Pourtant, et Fabrice le souligne dans la vidéo, travailler sa tactique est le meilleur moyen de s’améliorer rapidement sans dépenser des fortunes. A contrario, l’entraineur suisse l’a mainte fois constaté, travailler sa technique est souvent risqué et inefficace. Il prend d’ailleurs en exemple, ce joueur qui a travaillé son coup droit pendant 6 mois, pour certes, mieux traverser la balle mais sans améliorer son efficacité en match, dommage…

Analyse de l’efficacité d’un coup

Par efficacité d’un coup droit (par exemple), Fabrice Sbarro entend la combinaison des chiffres suivants : nombre de points marqués avec ce coup, rapport points marqués sur fautes commises et enfin comparaison avec les chiffres du rival. Et il tient cette comptabilité avec tous les coups. Fabrice a analysé plus de 7000 matchs de joueurs du top 100 mondial. Il en a tiré un savoir, une méthode qui lui a permis de conseiller des joueurs et joueuses de niveau professionnel.
L’apport de Fabrice Sbarro à l’enseignement tactique pour le grand public c’est ce livre :

Tennis : Quel joueur êtes-vous (Chronique du livre) ?

Dans ce livre, Fabrice nous livre sa méthode pour optimiser tactiquement ses résultats en match. Et le travail démarre par la découverte de son propre style de jeu en le comparant avec 7 styles observés sur le top 100 du circuit pro masculin à l’aide d’un questionnaire.

Définir et vérifier son style

Les 7 styles sont : le serveur-volleyeur, le joueur offensif, le serveur, le puncheur, le joueur en cadence, le contreur et le remiseur (que j’appelle personnellement défenseur).
Ensuite, une fois son style connu, l’auteur nous invite à le tester sur le court en disputant des matchs d’entraînement.
Il peut arriver que l’on hésite entre deux styles parce que notre manière de jouer emprunte les caractéristiques de plusieurs styles. D’où l’intérêt de tester plusieurs styles, plusieurs fois, afin d’y voir plus clair. Il est même possible, dans cette phase de test, de se découvrir des aptitudes tennistiques insoupçonnées.
La meilleure méthode pour tester son style est de disputer des matchs d’entraînement.

Optimiser son style

Novak Djokovic a optimisé son jeu en cadence au maximum ©mirsasha

Si pour Fabrice, la détermination de son style est assez rapide, l’optimisation de son propre style est plus longue. L’auteur nous propose donc 51 conseils pour optimiser son jeu. Si les conseils sont d’apparence très simple à suivre, leur mise en place demandera, bien sûr, de la pratique.
De plus, si un conseil comme la variation au service s’adresse à tous les styles de jeu, d’autres conseils seront plus utiles à certains styles qu’à d’autres. Fabrice conseille donc de chercher à optimiser pour chaque séance 2 ou trois points précis (correspondant à son style).
Cette étape est extrêmement importante car d’expérience, l’optimisation de son propre style est plus efficace que l’optimisation de son propre style face au style adverse.

Reconnaître le style adverse

Cette étape devrait être simplifiée par la lecture de la première partie du livre comprenant les questionnaires de personnalité et la description des styles de jeu. Fabrice Sbarro vous conseille de vous entraîner à reconnaître les différents styles en observant les matchs de vos adversaires sur les tournois.

Optimiser son jeu face son adversaire

C’est la touche finale de la méthode. Tous les styles de jeux peuvent s’adapter en fonction de l’opposition adverse. La encore Fabrice nous fait bénéficier de son expérience et nous explique quels leviers il nous faudra actionner pour mettre en difficulté tel ou tel style et ce en fonction de notre style propre sans jouer contre-nature.

Le livre à l’épreuve du tennis amateur

La méthode est utilisable à tous les niveaux et d’ailleurs Fabrice l’utilise pour faire progresser les joueurs amateurs qu’il entraîne en Suisse (l’auteur coache à la fois des pros et des amateurs de tous niveaux). La différence est qu’il faudra adapter certains chiffres. Là ou un serveur pro va marquer 25 aces dans un match, le serveur amateur va en faire par exemple une dizaine. Ce qui reste en revanche, c’est la notion de différentiel avec le rival. Et dans ce cas, le serveur pro comme le serveur amateur peuvent terminer un match avec + 5 aces marqués que leur adversaire. Après, que ce soit un pro ou un amateur, un puncheur va marquer ses points avec son coup droit, un remiseur va compter sur les fautes adverses, un joueur offensif va gagner ses matchs en montant au filet…

Sans son extraordinaire service Serena Williams redevient une joueuse moyenne ©mirsasha

Au passage, si Fabrice Sbarro a repris les chiffres obtenus après avoir analysé plus de 7000 matches du circuit pro masculin, il a aussi pris les statistiques de plus de 500 matches féminins et entrainés plusieurs joueuses pro (dont une du top 200 mondial). Cette méthode a donc été parfaitement validée pour l’entraînement des femmes. Au niveau pro, on retrouve les styles décrits dans la première partie du livre même si certains styles sont moins représentés chez les femmes (comme les styles offensifs). On a des contreuses comme Wozniacki, des serveuses comme Serena Williams, des remiseuses comme Kazatkina ou des puncheuses comme Sharapova.

Ce que j’en ai pensé

Ce livre, que j’ai trouvé très intéressant au niveau de la culture tennistique, m’a ouvert de nouveaux horizons au niveau de ma progression personnelle, surtout pour organiser mes futurs entraînements. Ou plutôt devrais-je écrire, mes futurs matchs d’entraînement.
Ce livre conviendra à n’importe quel joueur ou joueuse qui maîtrise les coups de bases du tennis et commence à matcher. Tout d’abord parce qu’il va permettre au joueur ou à la joueuse de faire connaissance avec la notion essentielle pour moi d’identité de jeu. Et plus tôt on connait son jeu, plus on gagne du temps dans sa progression. Attention, la progression du joueur sera aussi fonction du nombre de séances hebdomadaires effectuées.
Pour les joueurs (et joueuses) confirmés, ce livre est pour moi une vraie mine d’or car il va leur permettre de peaufiner leur style par une approche tactique originale qui a fait ses preuves.

Vous pouvez poser vos questions tactiques et statistiques à Fabrice dans les commentaires, il répondra à chacun de vous.

Cette entrée a été publiée dans rencontre d'expert, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *