La boutique du tennis

Pourquoi le jeu d’attaque est plus difficile que le jeu de défense au tennis #2 perception visuelle

La perception des trajectoires de balle est non seulement plus délicate mais revêt une plus grande importance pour les joueurs qui attaquent. De plus, un joueur ou une joueuse qui attaque, change de mode de fonctionnement au niveau cérébral. Mais, ce qui apparait comme un handicap au départ pour l’attaquant face au défenseur fini par devenir un avantage avec la pratique

On a vu dans la précédente vidéo pourquoi le jeu d’attaque était, selon moi, plus difficile techniquement que le jeu de défense (du moins dans un premier temps).

Si je pense que le jeu d’attaque est plus difficile au départ, c’est que parmi les lecteurs (et lectrices) qui m’ont écrit ou répondu à mes sondages, je retrouve parmi les attaquants et les défenseurs d’entrée de classement, très souvent, les 2 problématiques suivantes :

Les apprentis-attaquants se plaignent de perdre contre des défenseurs qui (je les cite) « ne font rien d’autre que de renvoyer la balle, pour gagner ». C’est leur perception

Les défenseurs « malgré eux » gagnent des matchs certes, mais aimeraient bien faire autre chose que défendre : accélérer la balle ou monter au filet par exemple.

Bien sûr mon propos n’est absolument pas de prétendre que les attaquants sont plus méritants que les défenseurs, ce qui serait un non-sens sportif et tennistique bien sûr. Maintenant mon opinion est que le jeu d’attaque est plus difficile au départ.

Nous allons examiner à présent des éléments complémentaires au volet technique qui corroborent mon hypothèse de départ.

La perception visuelle

Derrière la ligne, le chemin du filet est long ©Gabrielle Ludlow

Le jeu d’attaque est plus exigeant que le jeu de défense au niveau de la perception visuelle.
Premièrement parce que pour avancer sur une balle courte, il faut la repérer en tant que tel et donc analyser la trajectoire plus tôt. Prendre une balle tôt est aussi plus exigeant au niveau du placement et de la concentration.
La plupart des joueurs d’entrée de classement sont incapable de le faire.
Deuxièmement parce que, quand il monte au filet, la balle arrive beaucoup plus vite sur le joueur que s’il reste au fond (voir détails et calculs dans la vidéo)

Conséquence au niveau de la reprise d’appui

En route vers la reprise d’appuis ©Revanta Banerji

Au niveau du déplacement, l’allègement n’a d’ailleurs pas lieu sur le même tempo (démonstration dans la vidéo).
En fond de court après s’être replacé, on s’allège, dans l’idéal, au moment où l’adversaire frappe dans la balle.
Au filet, l’allègement, que l’on appelle reprise d’appuis (jambes fléchies largement écartée, prêt à partir dans 3 directions) se fait au moment où votre approche rebondit dans le terrain adverse. Si vous avez effectué votre reprise d’appuis au moment de la frappe adverse c’est trop tard.
Il n’est pas rare de voir parfois des attaquants regarder filer des passings à côté d’eux sans pouvoir bouger. Ca surprend parfois le spectateur qui se demande ce qui se passe. Les observateurs avisés ne sont pas surpris.
Moi-même quand j’ai repris le tennis et que je montais au filet, je regardais régulièrement passer les balles à côté de moi. Je n’avais tout simplement pas le temps de réagir.

Il y a aussi un Changement de mode de fonctionnement au niveau du cerveau qui doit tourner beaucoup plus vite quand vous êtes au filet. Le jeu est souvent plus instinctif.
La Fatigue cérébrale est accrue, d’où les grosses toiles que l’on constate parfois chez les attaquants en fin de match.

Du côté des défenseurs

Pour un défenseur, le problème de modification de perception visuelle se pose s’il joue contre un attaquant…qui attaque et qui attaque bien (c’est-à-dire pourcentage).
Car si son adversaire lui met la pression, prend la balle tôt et monte au filet, son temps de réaction va se réduire, son tempo se casser et une fatigue cérébrale se faire sentir. Si on ajoute la nécessité de contre attaquer constamment (passing-lob), on a une situation difficile pour lui.

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires, à liker ma page Facebook et à vous abonner à ma chaine Youtube.

Cette entrée a été publiée dans Compétition, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *