La boutique du tennis

Dilemme de choix de prise pour un coup droit de tennis

Verdasco sans hesitations ©Not Enough Megapixels

Verdasco sans hesitations ©Not Enough Megapixels

Le choix de votre prise de raquette pour jouer l’un des coups les plus importants du tennis est riche d’implication pour définir votre identité de jeu. Faut-il privilégier les sensations ? La vitesse de balle ? La sécurité du coup ? Faut-il adopter la même prise de raquette que les autres joueurs ou développer une spécificité ? Est-il possible d’utiliser plusieurs prises différentes et à quelles condition? La question d’un lecteur du blog me permet ici de faire le point sur un certain nombre de ces thèmes.
Le problème du choix de sa prise principal en coup droit se pose à tous les joueurs ou joueuses qui désirent « fixer » leur technique pour pouvoir franchir les paliers du classement.
De temps en temps j’ai droit à la question d’un lecteur qui éveille particulièrement mon intérêt, c’est le cas du courriel de Simon qui me demande ici conseil pour lui et son fils à propos de la meilleure prise en coup droit.

La question de Simon

Bonjour Vincent…/….
Mon fils, qui comme moi affectionne tout particulièrement le tennis, a du mal ces derniers temps à mettre de la puissance dans ses balles en coup droit. Il m’a dit que cela venait probablement de sa prise, car il a une particularité : il n’a pas vraiment de prise fixe, il en change toutes les deux semaines environ. Il a donc demandé conseil à son professeur qu’il a en club, qui lui a conseillé la prise de coup droit très fermée (ou semi western/western, la prise de joueurs comme Nadal ou Djoko). J’utilise moi même également cette prise, et elle me plait. Cependant, mon fils a du mal à s’en servir, soit il lifte trop et ses balles sont presque des lobs, ou il tente d’accélérer le jeu mais n’y parvient pas. Il me dit qu’il préfère utiliser la prise de coup droit fermée (ou eastern, celle de Federer sauf erreur de ma part).
Je m’en remets donc à vous, en tant que connaisseur, pour vous poser ces questions :
Quelle prise selon vous lui ira le mieux, pour lui permettre de lifter mais surtout de trouver une longueur de balle et une certaine puissance ?
Bonne continuation et à très vite.

Le plaisir de jouer

Si c'est pour faire la grimace à chaque frappe...©Not Enough Megapixel

Si c’est pour faire la grimace à chaque frappe…©Not Enough Megapixel

Ce que je relève du courrier de Simon c’est que son fils prend manifestement plus de plaisir à jouer avec une prise semi-fermée (type Federer) qu’avec une prise fermée (type Nadal ou Djokovic). C’est pour moi une composante essentielle du bien jouer au tennis.
Si on excepte le cas des futurs joueurs et joueuses de haut niveau qui ont des échéances de progression à respecter (et encore… serai-je tenté d’écrire), le tennis doit, à mon sens, se penser sur la longueur. Si le tennis est aussi appelé le sport de toute une vie, c’est qu’il recèle des subtilités qui ne peuvent se comprendre qu’avec des années de pratique. Avec du recul, je suis assez effaré d’avoir vu des jeunes adolescents au talent plus que prometteur arrêter le tennis parce qu’on voulait leur imposer des techniques qui ne leur convenaient pas.
Si le fils de Simon ne parvient pas à accélérer en coup droit avec une prise fermée (il a 13 ans et pèse 49 kg pour 1m66) et qu’il parvient à le faire avec une prise semi-fermée (qui permet une meilleure traversée de balle) ne doit-il pas plutôt essayer de maitriser les frappes rapides que lui permet de jouer sa prise semi-fermée plutôt que de subir la frustration de devoir jouer des balles certes sécurisées (car liftées hautes) mais toujours sur le même rythme.

La tentation du conformisme

La prise fermée/semi-western même Nadal s'y est mis ©mirsasha

La prise fermée/semi-western même Nadal s’y est mis ©mirsasha

Aujourd’hui la majorité des joueurs (et joueuses) de club jouent en coup droit avec une prise fermée (ou semi-western). Cette prise de raquette a révolutionné le tennis puisqu’elle permet de tout faire (en dehors du coupé et de la volée de coup droit): lifter comme accélérer. Prendre les balles hautes (en les coiffant) comme les balles basses (en faisant jouer le poignet).
Pour l’anecdote Rafa Nadal est passé après quelques années sur le circuit d’une prise extrême (western) à une prise fermée (semi-western) pour gagner en vitesse de balle sur surface rapide (dur /herbe)
Voilà pourquoi le professeur de Simon lui a très justement conseillé de jouer avec une prise fermée.

La problématique des balles hautes

La prise eastern, c'est bien beau mais comment faire sur les balles hautes ©Marianne Bevis

La prise eastern, c’est bien beau mais comment faire sur les balles hautes? ©Marianne Bevis

Tout irait bien pour le fils de Simon avec sa prise semi-fermé, si une difficulté de taille ne se posait à lui dans sa catégorie d’âge : les balles hautes. Si la prise eastern (semi-fermée) de coup droit permet elle aussi de lifter ses frappes, à partir d’une certaine hauteur de balle cela devient problématique. Même Roger Federer qui utilise avec bonheur cette prise pour toutes les balles qui naviguent en dessous de son épaule, change de grip et passe en semi-western (fermée) quand la balle est trop haute.
Jouer tous ses coups droits en prise semi-fermée (eastern), quand on est jeune, peut entrainer un désavantage par rapport à ses adversaires qui jouent leurs coups droits avec une prise fermée. Surtout que les meilleurs d’entre-eux (en catégorie jeune) usent (et abusent parfois) des balles hautes et liftées pour s’imposer. Jouer une balle haute avec une prise semi-fermée signifie de soit la prendre très tôt (prise de risque, placement exigeant), soit de reculer et de la prendre descendante (perte de terrain).

Le professeur de Simon lui a proposé de jouer les balles difficiles (hautes) à moyennes en prise fermée et d’utiliser sa prise semi-fermée pour certaines frappes de conclusion ainsi que sur certaine balles basses. Je serais tenté de lui conseiller le contraire c’est-à-dire de jouer en prise eastern la majorité de ses coup-droits et de passer en semi-western sur les balles hautes (méthode Federer).
Mais cela nous pose alors un autre problème

Faut-il changer de prise en cours d’échange ?

Moi qui suis personnellement un adepte du changement de prises en cours d’échange, je tiens très moyennement l’échange sur la longueur. Mon entraineur s’est d’ailleurs aperçu que je commettais de grosses fautes au bout d’une dizaine de coups. La faute principalement aux changements de prises qui n’étaient plus effectuées correctement à ce moment-là. Vous pourrez d’ailleurs remarquer par vous-même que Roger Federer est de moins en moins à l’aide au fur et à mesure que l’échange s’allonge.
Changer de prise en cours d’échange n’est pas anodin car cela demande un effort de concentration supplémentaire. Je recommanderai donc cette configuration aux joueurs qui pratiquent un tennis d’attaque et qui jouent avec l’intention de terminer le point assez vite.

En conclusion

Je conseille donc au fils de Simon d’adopter la prise semi-fermée en coup droit (avec ajustement sur les balles hautes) dans le cas où il projette de s’orienter à l’avenir vers un jeu d’attaque porté vers l’avant. Ce qui est un handicap aujourd’hui pourrait bien s’avérer un avantage avec un physique plus étoffé et quelques années d’expérience (le jeu d’attaque demande plus de maturité pour réellement porter ses fruits).
Dans le cas où le fils de Simon voudrait se diriger vers un jeu de fond de court (défense, contre ou même jeu en cadence), la prise unique fermée de coup droit sera alors recommandée. En effet ce type de jeu demande de se tenir prêt à jouer de nombreux coups de raquettes consécutifs pour marquer le point (parfois plus de dix).

Et vous quelle est votre combinaison de prise et surtout qu’auriez-vous conseillé au fils de Simon ?

 à lire

la bonne prise de raquette en coup droit de tennis

Cette entrée a été publiée dans technique, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Dilemme de choix de prise pour un coup droit de tennis

  1. LucasD dit :

    Débutant le tennis (quelques mois de pratique de 0,3 à 2 fois/semaine selon les périodes), je ne donnerai pas de conseil à Simon, mais me contenterai de te remercier pour ces éclaircissements !

    J’utilise actuellement une prise semi-Western qui m’est confortable, me permet de commencer à varier mes frappes, à lifter de plus en plus. Mais j’avais effectivement remarqué lors d’un entraînement qu’en passant en prise Eastern, je gagnais en longueur et en puissance.

    Je pense qu’il serait intéressant de travailler plusieurs prises à l’entraînement, pour pouvoir vraiment varier comme tu le conseilles, et comme le fait Roger.
    Et puis la prise Eastern a un avantage non négligeable : pas besoin de changer de prise pour une montée à la volée un peu précipitée ! 😀

    • Vincent Bonnin dit :

      Bonjour Lucas,

      Si tu gagne en longueur et vitesse de balle avec une prise eastern (semi fermée) c’est que la traversée de balle est meilleure. Pour obtenir la même longueur avec une prise semi-western (semi-fermée) il te faut jouer un peu plus haut au dessus du filet (ou frapper plus fort).

      Je conseille bien sûr d’expérimenter les différentes prises à l’entraînement pour retenir celles avec lesquelles tu sera le plus à l’aise. Il faut aussi penser et travailler les changements de prises en tenant compte du fait que plus on change de prise, plus c’est compliqué à gérer.

      Bravo pour ta dernière remarque, il est en effet possible de garder sa prise eastern pour volleyer en coup droit (pour la volée de revers, je suis moins convaincu).

      Vincent

  2. anonyme dit :

    Bonjour,

    Je viens de finir ma deuxième années de tennis.Au début de ma saison, j’étais 30/4 et je viens de monté à 30/2 (Lorsque j’étais 30/3 ,j’ai fais 3 sets contre une 30/1).j’ai pas mal regarder ton site qui m’a beaucoup aider au niveau de la stratégie.On me dit souvent que j’ai une très bonne défense, cependant je n’arrive pas a développer mon jeu d’attaque.Une solution ?

    De plus , j’ai énormément développer ma puissance dans mon service mais malheureusement je ne réussit que deux services sur cinq.

    Pour finir, J’ai tendance à jouer trop court .

    Merci pour tes solutions …

    • Vincent Bonnin dit :

      Bonjour cher anonyme,

      Pour développer son jeu d’attaque il faut jouer plus à l’intérieur du terrain, prendre la balle plus tôt et être a l’affut de la moindre balle courte. C’est plus difficile que de se mettre tranquillement trois metres derrière la ligne de fond et de tout ramener. Il faut accepter de faire plus de fautes dans un premier temps et habituer progressivement son oeil à un jeu plus rapide.

      Pour le service, utilise une partie de ta puissance à mettre de l’effet dans ta balle, tu va gagner en sécurité et ta mise en jeu sera plus difficile à retourner.

      Pour jouer plus long, tu dois jouer plus haut. Essaye de jouer 2 ou 3 m au dessus du filet et tu va gagner en longueur.

      Bravo pour ta progression passée et future

      Vincent

  3. admin... dit :

    Bonjour, je souhaites passer l’épreuve de tennis au bac l ‘année prochaine.Cependant, je ne sais pas si j’ai un niveau suffisant pour gagner un max de points (minimum 12/20, +2pts), je suis classé 30/3 .

    De plus, pour pouvoir réussir mon entretient en deuxième partie de l’épreuve, j’aimerai m’acheter un livre sur le tennis et son historique, ainsi que les stratégies et/ ou tactique au tennis.
    Quels livres me conseilleré vous ?

    Merci

    admin..

    • Vincent Bonnin dit :

      Bonjour admine,

      Je ne connais pas les barèmes du bac au tennis mais je ne suis pas sur que tu puisse récolter avec ton classement une note supérieure à 12 (à toi de te renseigner).

      En ce qui concerne la biblio, il y a peu de livres qui traitent de tous ces apect du tennis simultanément. je vois le livre de Paul-Henri Mathieu : Tennis mode d’emploi (complet et très abordable) ainsi que le Tennis pour les nuls co-écrit par Patrick Mac-Enroe et traduit par des enseignants de tennis (moins bien illustré mais pas mal du tout).

      Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *